Après des mois de silence, absence sur les sentiers, période estivale, difficultés à retrouver l'accès à mon blog.... me voici de retour . Ouf !! ce fut laborieux, mais aujourd'hui cela devrait redevenir fonctionnel.Il manquera les photos car de ce côté là, je n'arrive pas, depuis que picasa ne fonctionne plus à transmettre les photos par Google photos... mais je ne désespère pas d'arriver à mes fins.

        Donc retour bref sur les sentiers en ce premier mercredi du dernier mois de l'an 2018. Nous nous retrouvons 28 sur notre parking habituel, prêts à partir en convoi ( avec ou sans gilets jaunes sur les pare-brises ) direction l'Espagne.Camp de base dans un village Navarrais dont je n'ai pas retenu le nom ... quelque part sur la route de Pampelune !!

        Nathalie,aidée de sa copine Syvia, prend les choses en main en vrai professionnelle de l'accompagnement, consignes, présentatn du parcours, ses risques. Départ sur un bon rythme au coeur d'une belle forêt, sommes assez vite rattrapés par le brouillard,arrivés au point culminant de l'étape, le brouillard semble vouloir se déchirer. " Les nuages, vouloir jouer avec nous, nous jouer avec eux pour les prises de vue". Une première descente annoncée délicate se fait dans le voile brumeux, mais ainsi moins d'angoisse du vide et pas de chute....

       Nous descendons pour mieux remonter vers un autre pic, celui-là découvert sous le soleil et en plein vent, Nathalie soucieuse de notre confort entame la descente à la recherche d'un endroit abrité du vent. Le parcours est lui à négocier avec précaution, aussi tout le groupe peut arriver sans encombre sur une pente boisée et abritée. comme toujours moment apprécié. Distribution de chocolats au gingembre, ai-je oui dire... bons et énergisant !!

     Le retour au village est agréable sous le soleil avec une très belle plongée sur la vallée, nous traversons les deux villages qui se touchent et nous offrent leurs belles maisons navarraises avec en façade de très  beux balcons ouvragés.

      Cette excellente rando se termine dans la bonne humeur dans le café du village. Merci Nathalie, il fallait trouver cette sortie et oser aller la reconnaitre.... nous en redemandons.   Fin de l'étape, un c-r un peu sec et bref !