A l'heure précise , nous nous retrouvons, parking habituel. les 20 sont là, restent 4 à prendre à Benesse et Suzanne a dû renoncer au dernier moment. Temps couvert, mais l'optimisme est de rigueur, Madrid est annoncée sous le soleil. Effectivement , la pluie nous accompagne jusqu' à peu après Vitoria.

  A 11 heures, nous sommes sur le parvis de la splendide cathédrale " San Maria " de Burgos, il fait frais en raison d'un vent balayant le plateau, mais le soleil est là !! Sans tarder , après s'être équipés d'audio -guide, les pélerins que nous sommes allons découvrir toute la splendeur de cette cathédrale la troisième plus grande d'Espagne après Tolède et Séville.

  Faute de photos, j'avais laissé l'appareil dans le bus.... mais d'autres ont opéré, quelques infos pour vous replonger dans le déambulatoire majeur de San Maria :

                            L'édifice gothique est classé patrimoine mondial depuis 1984. De nombreuses oeuvres d'art à l'intérieur en font un grandiose musée de la sculpture.

                           Première pierre posée en 1221 par Ferdinand III. Ce même siècle des architectes locaux édifient les nefs et portails. Au XIV ième siècle ,  une nouvelle tranche élève les flèches de la façade, , la chapelle du connétable et la décoration des chapelles, c'est une source de  renouvellement imprégnée d'arabesques mudéjares transition avec le gothique flamboyant.

                            Autour de l'immense déambulatoire entourant l'intérieur, on peut admirer de nombreuses chapelles, véritable musée d'art gothique et un escalier dit doré de style Renaissance dont la rampe dorée est due à un ferronniste français.

                             Quant au cloître et ses galeries gothiques du XIV ième siècle où sont exposées de nombreuses sculptures de l'école de Burgos en bois polychrome, pierre ou terre cuite, c'est un ensemble assez remarquable. Autre particularité, le cloître abrite de nombreux  tombeaux monumentaux parmi les + remarquables de la fin du gothique à Burgos.

                            Nous parcourons cet ensemble en un peu moins de deux heures .... nous aurions pu y passer la journée entière tant l'édifice est imposant et d'une rare beauté artistique.

                            ......balade en ordre dispersé et nous nous retrouvons pour un déjeuner " quelconque" au restaurant " Don Duno" place de la cathédrale ...Direction Madrid que nous atteignons vers 17 h. Temps radieux, circulation fluide, larges avenues, pas d'immenses tours, impression de ville propre , aérée. Christian, notre sympathique chauffeur , nous dépose devant l'hôtel. 4 étoiles, je crois. Chambres confortables . Les plus courageux vont se promener dans le magnifique jardin " del retiro", poumon de la ville, la roseraie nous offre de belles fleurs aux senteurs discrètes  . Il y fait bon de se promener dans un cadre plein de douceur.

                                 Le dîner aura lieu dans une grande salle de restaurant bien typique de l'Espagne. Service avec buffets. Du choix , de la quantité , correct.

                                 Je "trouve" quelques "infatigables" pour aller  vers la gare Atocha peu éloignée de l'hôtel. Une gare tristement célèbre par l'odieux attentat du 11 mars 2004. L'ancienne gare a été transformée en serre , la nouvelle s'étend sur 2 niveaux, le réseau grandes lignes est en surface et les services de banlieue en souterrain. Devant la gare, se trouve le mémorial sous la forme d'un cylindre translucide . Les noms des victimes y  sont inscrits ainsi que les reproductions des textes déposés par les passants.

                      FIN DE L'ACTE 1...... à +!!