Nous étions 28 sur notre parking prêts et décidés à passer par la fenêtre que Bernard avait entr'ouverte pour aller du côté de Saint Martin d'Arrosa, village célèbre par son rassemblement estival consacré aux musiques un peu "déjantées".

             ce n'est pas la fenêtre que nos amis girondins nous ouvrent, mais leur porte du campingcar !!  pour offrir café + thé et faire leur commerce désormais bien connu de miel. 

            Il fait doux, donc les anoraks restent pour certains dans les voitures. Nathalie poursuit son apprentissage avec sourire et sérieux, cette fois, c'est Bernard son mentor , il semble, cela ne vous surprendra pas, très pédagogue, les autres accompagnateurs demeurant en retrait, prêts à intervenir, Denis( dégagé des responsabilités après les avoir assumées , la semaine précédente en lieu et place de Bernard et Jean-Charles ,  comme l'avait annoncé par erreur le chroniqueur du jour, il fallait rétablir la vérité et rendre à Denis ce qui appartient à ... ), Chistiane, Jean-Yves, jean -Charles, Gérard. Que des compétences connues et reconnues !!

           Ce fut une balade "cool" comme annoncée  sur les rangs par bernard : 2,5 h le matin, 1,5 h l'a/m avec une halte sympathique sur le parvis d'un cayolar en excellent état avec deux tables prises d'assaut mais sans bousculades. A l'issue, Patrick offre une liqueur  pour le moins curieuse.... mais mieux valait ne pas être trop curieux. Assez roîde mais chez Poutine, cela doit être certainement plus décapant. Et pour s'adoucir le palais, une fois n'est pas coutume, loin de la Soule, Jean-Charles nous présente sa boisson délicieuse et délicate convenant parfaitement à nos compagnes du jour. Merci à vous deux. Une suggestion, vous pourriez à la fougère aller à la mi-temps, toi ,  Patrick dans les vestiaires des locaux, toi, J-C dans les tribunes pour réchauffer  les palais des supportrices....

            Quant à la promenade, 10 km, dénivelé de l'ordre de 500 m, ce fut très agréable. Excellentes conditions météo, et paysages très ouverts, avec une jolie palette de couleurs et des points de vue sur les différents sommets toujours splendides.

             Sur le chemin du retour , nous longeons les restes d'une ancienne exploitation de fer à ciel ouvert.

             Et pour terminer, halte dans le joli bar, resto, hôtel du village, bien connu de certains fêtards du groupe. Vous avez eu les photos dès le premier soir, mais en voici qqs échantillons :

DSCF1637

DSCF1641

DSCF1643

DSCF1646

DSCF1647

DSCF1648

DSCF1649