Après un mois silence dû aux intempéries et autres absences de ma part, me voici de retour..... mais vous n'y verrez que  ... du vent.

   Dommage car celui qui brasse de l'air,  vend du vent ... n'est pas très crédible !! pourtant, la vérité , rien que la vérité, juré : du vent, que du vent, encore du vent pour résumer la sortie sur les hauteurs du fameux vignoble basque ( au passage, je n'ai pas en mémoire le sommet au programme de notre ami denis l'accompagnateur du jour ). Pourtant, ce mercredi se présentait comme une fenêtre propice à la marche en montagne. Certes pas de pluie, mais quel vent, mes amis. Premier contact, au sortir des voitures ( photo ) et aucune possibilité d'y échapper pour se préparer en toute tranquillité.

DSCF1574 anorak, capuche, gants, la panoplie complète !

  Bien équipés pour barrer la route au vent, nous partons d'un bon pas, le chemin monte mais pas de difficulté majeure, nous avons même la chance d'avoir qqs passages à l'abri des colères d'Eole ...

 Après 1, 5 h ( environ ) d'ascension, Denis renonce à aller jusqu'au sommet du jour, trop de risque d'être projeté dans le vide  , mais oui, je n'exagère pas. Alors, jean-Charles s'empare du micro et très démocratiquement consulte les troupes :

" puisque vers midi, la rando sera "pliée", je propose d'aller voir du côté de la venta en haut du col d'Ispégui " 18 pour, 2 abstentions.

 Nous voilà en route ... en voiture vers le dit col où nous arrivons vers 12 h 30. Afin de réchauffer nos organismes en état de légère hypothermie, je propose sur le parking un verre de punch, apprécié, semble-t-il.

Après une attente d'un "certain"temps, pas grave, nous étions au chaud, nous sommes servis. Les photos illustrent bien la chaleur et la convivialité du repas à l'espagnole c à d très copieux.

DSCF1580auparavant, les 19 ( + le photographe ) téméraires du jour

DSCF1584

DSCF1585

DSCF1586 les Chopins , chacun  sa partition ..sur écran !

DSCF1587

DSCF1589

DSCF1590

DSCF1591 fandango du pays basque pour Françoise !

 

        Bref une sortie qui se révèlera être une BELLE A...VENT .. URE  ! comme  d'ailleurs celle vécue par Magalie et son groupe sur d'autres sommets.

       Allez, bon dimanche plus hivernal que printanier et à mercredi .